Neopolia Rail fait partie du Railway Business clusters

Les clusters ferroviaires français jouent collectif

Formé des quatre clusters ferroviaires français et animé par la Fédération des Industries Ferroviaire, le groupement des clusters a pour ambition d’améliorer la performance de la filière notamment à l’export.

Depuis 2013, la Fédération des Industries Ferroviaires (FIF) réunit et anime le groupement des clusters. Constitué des 4 clusters ferroviaires français, l’AIF (Haut de France), Mecateamcluster (Bourgogne-Franche-Comté), MipyRail (Midi-Pyrénées) et Neopolia Rail, ce groupement représente près de 300 entreprises et 38 000 emplois. Il permet aux clusters de mettre en avant leur rôle dans la structuration de la filière et porte la voix des PME au sein de la fédération. « Suite à définition du ferroviaire comme l’une des 14 grandes filières industrielles nationales en 2012, la FIF a mis en place un comité stratégique (CS2F) afin de bâtir une feuille de route pour structurer et dynamiser la filière. Les clusters ont ainsi été reconnus comme ayant un rôle important à jouer dans cette structuration. Ces derniers sont en effet, au regard d’une filière extrêmement dispersée, de parfaits relais vers le tissu des PME », assure Jean-Pierre Auger, Conseiller industriel de la FIF.

Faire avancer la filière ferroviaire ensemble

Les rencontres du groupement des clusters ont lieu à une fréquence trimestrielle. Elles ont dans un premier temps été l’occasion de faire connaissance, d’échanger et de faire la promotion des actions respectives des clusters et de la FIF. « Il est intéressant pour ces clusters de partager les bonnes pratiques, que ce soit dans la manière de se structurer, de mener des actions ou d’animer leurs réseaux. » Les clusters ont ensuite fortement contribué aux différentes actions pilotées par la Fédération dans le cadre de sa feuille de route. Notamment sur le volet international avec Rail Export ou la Convention d’affaires au Maroc en novembre 2015, « un format novateur pour la filière, essentiellement orienté PME ».

Une marque commune à l’international

A l’export, l’un des enjeux prioritaires partagés par les clusters est le renforcement de leur visibilité. Un récent travail sur les Domaines d’Activités Stratégiques (DAS) respectifs a permis de faire ressortir la complémentarité des clusters, tant sur le plan des offres commerciales que sur les marchés visés. Ces synergies vont prochainement s’incarner dans une marque commune « Railway Business clusters ». C’est en effet sous cette bannière commune que les clusters présenteront leurs offres lors du prochain salon InnoTrans (Berlin, 20-23 septembre 2016), le plus grand rendez-vous mondial dans le domaine du transport ferroviaire. « A l’export, on a besoin de donner aux clients de la lisibilité. A travers cette identité commune, on rend l’offre ferroviaire française lisible, simple et pédagogique